L’avenir d’internet mobile en France

goo

 

Nous évoluons dans un monde connecté et l’existence des terminaux en tout genre ne fait qu’en témoigner. En effet, smartphones, tablettes, écrans de pc ou de télévision, ces dispositifs nous permettent de nous connecter à internet, à chaque fois que nous le voulons, mais à condition de posséder un portail internet.

En France, la connexion mobile est une réalité quotidienne, qui fait partie de la norme actuellement si bien que le géant nommé Google a réalisé certaines études. En effet, cela fait longtemps maintenant que les dirigeants chez Google sont conscients du fait que les mobinautes français représentent un bel avenir. Même s’il est vrai que comparé aux Anglais et aux Américains, le taux de mobinautes Français est encore assez bas, Google estime tout de même que la France est un marché à conquérir d’autant plus que le multiécran est actuellement une norme qui s’installe petit à petit en France. Plus qu’une tendance, c’est d’une telle praticité !

Actuellement, ce sont les jeunes français qui utilisent le plus l’internet mobile. Généralement, ils utilisent leurs terminaux mobiles pour se rendre sur les réseaux sociaux, mais les plus de 25 % utilisent internet mobile pour d’autres fins. En effet, les études ont révélé que les jeunes adultes utilisent internet mobile pour accéder aux informations. Si Google s’intéresse tant aux mobinautes Français, c’est pour la simple et bonne raison qu’au niveau du marketing général, la tendance a vraiment changé. Oui, de nos jours, un acheteur sur deux se rend avant tout sur une boutique en ligne avant de se rendre dans une boutique physique, ce qui est très révélateur comme comportement.

Pour satisfaire les besoins des mobinautes, Google développe toutes sortes d’applications, une navigation aisée, une fluidité dans la navigation et surtout une amélioration de ses algorithmes de recherches. En somme, internet mobile a de beaux jours devant lui en France.

• • •

Le popularite de bouddhisme

 

 

La politique, l’argent, la sexualité et la religion sont considérés comme étant des sujets qui fâchent et pourtant, il s’agit de points essentiels qui définissent un individu. En ce qui concerne la religion, en France, chacun peut pratiquer la religion qu’il veut, mais selon les derniers sondages, le bouddhisme est la quatrième religion de France. D’ailleurs, les bouddhistes de France ne restent pas inactifs.

En effet, depuis 1997 le bouddhisme possède sa propre émission télévisée et elle est diffusée sur France 2 et puis le Dalaï-Lama voyage souvent en France depuis sa première venue en 1960. À cette époque, le lama était Dagpo Rimpotché. En outre, il existe près de 350 centres pour bouddhistes en France. Il s’agit de centres de retraites spirituelles, de pagodes, de lieux de cultes et de centres de méditation.

Il faut aussi noter qu’en France, 70 % des pratiquants pratiquent le bouddhisme venant de la branche tibétaine. Pour ce qui est des sympathisants, ils sont à peu près 5 millions en France et près de 600 000 pratiquants sont d’origine asiatique. Quoi qu’il en soit, avec la bénédiction que le Dalaï-Lama a accordée aux 4000 m² de pagode à Évry en Essonne, les choses vont évoluer.

• • •

La revolution

 

Un bon documentaie de History Channel

• • •

Manger équilibré : Les mythes alimentaires

 

 

Beaucoup de gens exposent ses propos sur la façon de réussir à manger des repas équilibrés. À chaque aliment que l’on consomme, ils ont toujours des choses à redire et des reproches à faire. Cependant, il y a certaines caractéristiques et méthodes à suivre pour soigner son alimentation.

 

Le vrai et le faux

Des mythos alimentaires avancent que les épinards sont très riches en fer. Certes, ces légumes ont des apports en fer, mais ne suffisent pas aux besoins de l’organisme. Cet élément tant évoqué se trouve en vérité dans la viande rouge, le boudin et les légumineuses. D’autres affirment que le saucisson donne des boutons. Toutefois, les charcuteries n’ont rien avoir avec les points noirs, les comédons et autres excès de sébum. D’après les études effectuées, ce sont les sucres raffinés qui entraînent des décharges d’insuline, favorisant les poussées de boutons. Néanmoins, il est déconseillé de consommer de la charcuterie quotidiennement. Certaines personnes ont proféré que le gingembre est un élément aphrodisiaque. Mais en vérité, cette racine n’a aucune influence sur le désir et la libido. Il a aussi été évoqué que le pain est un sucre lent ou un index glycémique. Cependant, un morceau de pain conçu avec de la farine raffinée peut provoquer un pic glycémique peu après son ingestion. Ce qui le transforme en un sucre rapide.

 

Un film de Antony-Fitness:

Les habitudes erronées

Des entités conseillent de manger plus quand il fait froid en espérant recevoir plus de chaleur. Néanmoins, il faut rester exposé au froid de longues heures pour l’activation du métabolisme en transformant les graisses en énergie. C’est ce qui permettra au corps de maintenir sa température à 37 °C. Des propos ont aussi avancé que manger tard le soir fait grossir. Cependant, des études montrent que manger beaucoup le soir n’aurait pas d’impact sur le poids. Mais il est conseillé de manger plus le matin et moins durant le reste de la journée. Il a été prononcé que consommer de la vitamine C empêche de dormir. Certes, cet élément stimule des messagers chimiques au cerveau et avait tendance à exciter, mais aucune recherche n’a pu le confirmer. Des gens ont eu tendance à croire que pour maigrir, il faut manger moins gras et ils commencent à acheter de nombreux ustensiles de cuisine pour cuisiner aliments sains. Par ailleurs, si l’on en consomme en quantités raisonnables, ceci ne provoquera pas du surpoids. En effet, il faut remarquer que le fait de manger sans gras conduit à consommer plus de sucre. Ce qui donnera l’effet inverse de ce dont recherché.

 

Lire plus: Consoglobe

• • •

Le feminisme en 2016

femm

 

C’est connu, tout est amené à évoluer et à notre époque, les choses ont bien évolué et les femmes trouvent leur place un peu partout. Il n’est donc pas étonnant de voir des femmes dans le monde politique aujourd’hui, c’est même encouragé. De nos jours, même les expressions juridiques et officielles ont été adaptées pour que les femmes puissent trouver leur place.

En outre, un bon nombre d’ouvrages dédiés au féminisme relatent l’évolution des choses et leur adaptation pour les femmes. Toutefois, malgré ce grand pas en avant, il reste quelques questions non résolues telles que l’inégalité des salaires, celle des carrières, la discrimination ainsi que la violence envers les femmes.

Malgré toute la bonne volonté des féministes et des partisans sympathisants de ce mouvement, la route reste encore longue concernant ces derniers points. La bonne nouvelle c’est que le féminisme est un mouvement en perpétuelle évolution et donc, il faut espérer vivre et voir des changements d’ici peu. Tout est une question de temps…

Il faut aussi noter que partout dans le monde, le mouvement féministe prend de l’ampleur et c’est ce genre de mouvement qui changera les choses, tôt ou tard. Dans tous les cas, les choses avancent peut-être doucement, mais elles avancent sûrement.

• • •