Le M-commerce, un passage obligé

 

Le commerce qui s’invite en ligne, ce n’est plus une chose exceptionnelle. Aujourd’hui, pour atteindre directement le public, il faudra investir dans le Mobile Commerce. Le but de cette nouvelle stratégie : personnaliser l’offre et améliorer l’expérience client.

Un point d’ancrage à établir

Application web, application native ou site responsive, chaque entreprise opte pour la méthode qu’elle juge fortuite en fonction de sa stratégie de vente et des exigences des produits vendus. Même si la création d’un site est devenue si ordinaire, il s’agit quand même de la base, du début nécessaire au lancement d’une stratégie mobile. Mais l’application est plus d’actualité, sauf que les fonctionnalités sont relativement limitées avec une appli web, même si elle est moins coûteuse. Une application native gagne en performance, mais le prix grimpe très vite en flèche.

 

Les avantages de la stratégie mobile

Quand on s’engage sur cette voie, il faudra trouver l’appareil mobile et le système d’exploitation le plus utilisé par les cibles pour adapter les applications proposées. Même si cela a du prix, il ne faut pas oublier que cette démarche vise un rapprochement intime avec le public. Pourquoi ? Parce qu’on a l’occasion de connaître ses habitudes d’achat et sa localisation exacte, des informations qui valent de l’or dans la mesure où elles permettent à l’entreprise de personnaliser l’offre en fonction du profil du client et même de le guider vers le point de vente qui se trouve dans son secteur.

Il va de soi que l’entreprise peut entretenir une relation professionnelle privilégiée avec chaque client. Certes, cela mobilise plus de ressources humaines, mais l’expérience client est nettement améliorée. On a plus d’informations sur les centres d’intérêt et les attentes du public pour pouvoir proposer des produits dont ils ne peuvent pas se passer. En gros, le magasin s’invite dans le foyer du client.